Humour de Momas
Accueil Centres d'intérêt Publications Carnets de voyages Sites Web favoris

Bienvenue dans le site Web de Momas!                            Contact:   Momas    

Site perso d'un citoyen pour qui la laïcité est l'un des fondements essentiels de la République.

Et l'humour un fondement essentiel de l'esprit humain... 

 Momas : Tient son nom du dieu Momus qui a inspiré Érasme dans son "éloge de la folie" et dont l’histoire reste à écrire.

    Momus, fils de la nuit, dieu de la raillerie et des bons mots, fut précipité sur la terre par ses collègues parce qu’avec sa sagesse importune, sa manière de tourner en ridicule les hommes et les dieux, il troublait l’ordre divin. Depuis, dit-on, les dieux s’amusent beaucoup plus librement grâce aux bouffonneries du fameux Priape (je vous laisse imaginer les gauloiseries de ce dieu en bois de figuier), et grâce à Vulcain lui-même, bouffon attitré des festins divins, dont la boiterie, les plaisanteries, les bêtises (c’est Homère qui le dit) font pouffer sous la table… Tandis qu’en bas, pas un mortel ne daigne offrir l’hospitalité à l’exilé Momus, pauvre bouffon qui va, son masque d’une main et sa marotte de l’autre. 

    Momus apparaît vers le XVème siècle dans les jeux de la Fête-Dieu d’Aix en Provence, où il avait le droit, avant que la noblesse et le clergé s’en plaignent et le rejettent du cortège officiel au XIXème siècle, de dire aux uns et aux autres, en couplets rimés, leurs quatre vérités.  

Cette page a été mise à jour le 25/08/09 .